Technique couture

Les manches

Voilà un moment que je n’avais pas parlé des techniques de coutures, même si on ne peut pas dire que catégoriser les différentes manches, face vraiment partie de cette catégorie.

Mais cela peut-être utile quand on cherche l’inspiration et à avoir un vêtement qui pourrait sortir de l’ordinaire, ou bien tout simplement, pour y comprendre quelques choses quand une amie couturière nous sort un nom de manche inconnue et que on hoche la tête genre : « oui, oui, j’ai parfaitement compris de quelle manche tu me parles ! »

Sur ce, plus de blabla, passons à la liste.

  • Manche basique longue ou courte

C’est la manche la plus classique, celle que l’on retrouve sur la plupart de nos vêtements (tee-shirt, pull, veste ; etc…). La tête de manche s’adapte parfaitement à l’emmanchure.

  • Manche ballon

On la retrouve le plus souvent dans la confection pour enfants. Elle se caractérise par des fronces au niveau de la tête d’emmanchure et du bas de la manche pour apporter du volume.

  • Manche bouffante

Exactement la même chose que la manche ballon avec pour seule différence leur taille. La manche ballon est courte et la manche bouffante est longue.

  • Manche à volant

Egalement froncée au niveau de la tête d’emmanchure, elle est en général courte.

  • Manche kimono

Appelé aussi manche chauve-souris, c’est la seule manche non rapportée (déjà incluse dans la coupe du corps).

  • Manche gigot

Très populaire à la fin du 19° siècles, la manche gigot possède une très grande ampleur au niveau de sa tête d’emmanchure (foncé, comme pour la manche ballon) et se rétrécit jusqu’au poignet, qui lui est ajusté.

  • Manche raglante

Ou aussi appelé emmanchure Américaine, la manche raglante est souvent utilisée dans les tenues de sport afin de ne pas gêner le mouvement du bras. Contrairement aux autres manches qui se placent au niveau de l’épaule, celle-ci démarre à l’encolure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *