On papote...

Créer une robe de cocktail en 3h

Panique à bord à 3 jours du mariage d’une amie. La belle robe de cocktail que j’avais prévu de porter a rétréci toute seule… comme par magie !

Ou peut-être est-ce le petit bout de chou qui pousse dans mon bidon qui en est la cause… dans tous les cas, le mariage approche et je n’ai rien à me mettre. Alors que faire ?

Pas envie (ni la force) de courir les magasins à la recherche d’une nouvelle robe qui me coûtera assurément un bras, et que je ne reporterai peut-être jamais. La solution : En réaliser une moi-même !

J’ai cependant quelques contraintes. Pour commencer, il faut que ce soit une robe con-for-table. Deuxièmement, le temps de réalisation doit être le plus court possible. Et enfin, le prix. Or de question de dépenser autant que si j’avais été acheté une robe neuve en boutique.

Après quelques recherches et deux trois gribouillages, j’ai mon modèle !

Simple mais efficace.

Pour le patron, rien de compliqué. Trapèze, rectangle, des formes simples, facile à mesurer, à découper et à assembler. Du patronage aux finitions j’ai mis environ 3h30, donc moins de 4h pour réaliser une robe de cocktail… Inutile de vous dire que je suis trop contente !

La base de la robe est en jersey coton, ce qui, j’en conviens, n’est pas des plus élégants pour un mariage mais tellement confortable. Et pour habiller un peu le tout et la rendre plus présentable pour ce type d’évènement, elle est recouverte de mousseline.

Pour le haut, je me suis inspiré de l’infinity dress, de façon à pouvoir le modifier en fonction de mes envies et de pouvoir la reporter en ayant l’impression de ne jamais avoir la même robe.

Seule petite déception, la couleur. Le bleu n’est pas vraiment ce qui me va le mieux au teint. Mais pas vraiment le choix, car sortit du noir (qui aurait fait un peu deuil) et du blanc (je préfère éviter de copier la mariée), c’était la seule couleur que je pouvais trouver dans les deux matières. Donc, au revoir le joli rose pâle que j’avais espéré.

Alors que pensez-vous de cette robe ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *