Technique couture

Recopier, ranger et protéger ses patrons

Dans ma vie en général, j’avoue ne pas toujours être très organisé. Mais en ce qui concerne  la couture, c’est à mon sens quelque chose d’essentiel si on ne veut pas se retrouver très vite perdu au milieu des patrons, bout de tissu et divers petits matériels. Quand je me lance dans la confection, j’aime que les choses se déroulent sans problème. Je sais ou je peux trouver tel fil, tel ruban ou dentelle etc.… Je peux faire évoluer mon projet, étape par étape et si je ne le finis pas dans la journée ce n’est pas grave. En le reprenant la fois suivante, je saurai exactement ou j’en suis, j’aurais toutes les pièces sous les yeux et je pourrai m’y remettre rapidement. En conclusion : Soyez organisé.

Organisé dans votre montage, mais aussi dans le rangement de votre matériel et de vos patrons. Mais ne mettons pas la charrue avant les bœufs, et commençons par le commencement, à savoir… Recopier un patron. Pour cela il vous faudra un petit peu de matériel, facile à trouver en mercerie pour la plupart. Vous pouvez utiliser :

  • Du papier calque carbone (j’ai jamais réussi à m’en servir)

 

  • Du papier de soie

 

  • Du papier reprofilm

 

  • Une roulette de traçage

 

  • Un crayon à papier

 

  • Un réglé

Pour celles que ça intéresse, vous pouvez les trouver à prix très intéressant juste ici.

Pour ma part, j’utilise la même méthode que ma mère, le film couvre livre ! Oui oui, le même que vous utilisez pour vos enfants (ou vous-même si vous êtes encore scolarisé). Il est résistant, pas cher (vu que je l’achète pendant la période de rentrée scolaire) et il permet de bien voir les lignes à retracer (pas toujours facile avec du papier de soie et un patron de magazine). Pour le tracer, j’utilise un feutre fin indélébile, les autres ne tiennent pas sur le plastique.

Bien, vous avez le patron, vous avez le matériel, je pense que vous avez compris la suite…  Placez votre papier sur votre patron et recopier le en faisant bien attention de ne rien oublier (emplacement des pinces, des boutonnières, la ligne de taille, les lignes milieu devant et dos et aussi très important le droit fil*). Pensez aussi, à bien noter sur le centre le numéro de la pièce, sa désignation (devant, dos, …) et le nombre de fois à reproduire (ex : n°3. Manche x2).

Note : Pensez à regarder sur les explications si les valeurs de couture sont comprises dans le patron ou pas (dans ce cas, il faut les ajouter).
*le droit fil indique le sens par une flèche droite la direction à suivre pour placer le patron sur le tissu parallèlement à la lisière.

Maintenant, quelques mots vite fait sur la protection et le rangement de ses patrons.

Je pense que chacun à sa façon de faire, car nous n’avons pas tous la même façon de nous organiser et nous n’avons pas non plus le même espace de stockage !

Lorsque j’étais étudiante dans les métiers de la mode, on nous faisait ranger nos patrons dans des chemises dossiers (avec le nom du modèle et la taille, bien sûr) que l’on mettait dans des boîtes à archives. Personnellement, j’ai gardé l’idée, et pour plus d’efficacité, je classe mes patrons par catégorie (une boite pour les hauts, une pour les jupes…).

En cherchant un petit peu sur internet, j’ai trouvé quelques idées :

 

My creative life

By Maggot

(mon coup de cœur! )

Une prune à l’anis

 

Et vous, comment vous organisez-vous ?

 

 

 

2 réflexions au sujet de « Recopier, ranger et protéger ses patrons »

  1. Une ancienne caisse à vin en bois
    Les patrons rangés dans des pochettes en plastique pour classeur
    Sur le dessus, le dessin du vêtement avec la taille, mes mensurations et mon poids au temps T de la taille du vêtement, les modifications à apporter pour la prochaine foi, ce qui va , ce qui ne va pas, un bout du tissu utilisé …
    Une caisse pour les hauts, une caisse pour les bas et une caisse pour les patrons d base les plus utilisés

    Bonne journée
    Do

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *